Culture

Nous sommes partisans d’un maintien de l’action culturelle française en France et dans le monde, après que le budget du Ministère de la Culture et le statut des intermittents et des artistes ont été dégradés.

Nous souhaitons que le dynamisme de la diplomatie culturelle française soit maintenu dans le monde comme vecteur central de l’attractivité de notre pays.
 
Nous souhaitons que les Français de la 5ème circonscription soient mieux associés aux activités des institutions culturelles françaises (Instituts, Alliances françaises, associations…).
 
Il faut prévoir la possibilité de toucher des espaces où n’existent pas ces structures dans notre circonscription : tournée de pièces de théâtre, films, rencontres littéraires, expositions d’auteurs et productions françaises sur tout notre territoire. 
 
Nous souhaitons la disparition des statuts précaires de l’emploi dans les institutions françaises à l’étranger, comme celui des employés externalisés ou en contrat fixe discontinu. 
 
Nous sommes favorables à une harmonisation des politiques européennes par le haut, en créant un statut de l’intermittent européen. 
 
Dans le domaine universitaire, il faut mieux travailler à accompagner nos chercheurs à l’étranger.